Projet Vel’école : Un vélo pour aller à l’école

Cette année, en 2012, c’est au Bénin que Sud Ensemble a mis en place son nouveau projet destiné à améliorer l’accès à l’éducation des enfants.

Pays d’Afrique pauvre, le Bénin compte un taux de scolarisation plutôt positif mais qui cache une réalité bien différente. En effet, les distances à parcourir entre les lieux d’habitation des enfants et leurs établissements scolaires sont trop importantes au regard des nombreuses autres tâches qu’ils ont à accomplir, et finalement l’école est souvent reléguée au second plan.

Les enfants doivent avant tout soutenir leurs familles même si cela revient à délaisser l’école à laquelle ils sont pourtant inscrits. De ce fait, le taux d’absentéisme est très important au Bénin et relativise les chiffres apaisants de l’UNICEF. Toutes ces difficultés représentent chaque fois un obstacle de plus à l’éducation de cette jeunesse pourtant volontaire.

C’est pourquoi Sud Ensemble a souhaité agir cette année dans la commune de Lokossa, située à une centaine de kilomètres de Cotonou, capitale économique du Bénin. A 6, 10 ou 13 ans, les enfants de Lokossa parcourent chaque jour de 6 à 12km pour se rendre à l’école et suivre des cours qui détermineront leur avenir.

Lourde responsabilité pour ces enfants qui doivent aussi travailler aux champs et aider dans les tâches quotidiennes pour assurer un repas à leur famille. Fatigués, peu concentrés et souvent démotivés, ces enfants ne sont pas dans des conditions optimales pour se rendre à l’école et suivre les enseignements dispensés.

Au-delà des conditions difficiles dans lesquelles se trouvent ces familles, ces distances à parcourir chaque matin et chaque soir fragilisent beaucoup ces enfants et représentent un facteur aggravant de l’absentéisme forcé déjà important.

Lors de notre mission sur place pendant l’été 2011, nous avions rencontré notre partenaire local, l’Association de Lutte contre la Pauvreté à la Base (ALPB), et avons travaillé ensemble pour tenter de trouver des solutions adaptées aux problèmes que rencontrent les habitants de cette commune, et notamment les enfants.

A l’occasion de nos multiples échanges, la situation de ces enfants nous a été signalée comme une priorité pour tous les acteurs du développement de la commune et il nous est apparu essentiel d’apporter notre soutien pour améliorer leurs conditions d’apprentissage. C’est donc en collaboration avec notre partenaire local, l’ALPB, que nous avons ciblé le Collège de Houin où près de 500 élèves y poursuivent leur scolarité.

Nous avons donc envisagé d’apporter des vélos aux élèves de ce collège pour leur permettre de diminuer de moitié leur temps de trajet pour se rendre à l’école.

Un vélo = un avenir!

Ainsi est né le projet Vel’école.

Le projet sur place

Grâce aux soutiens reçus, l’équipe de Sud Ensemble est donc partie au Bénin durant l’été 2012 pour mettre en place ce projet de soutien à l’éducation des enfants.

Le thème de l’accès à l’éducation reste pour nous un élément essentiel du développement d’un pays car les enfants représentent l’avenir de chaque nation et nous trouvons injuste que des enfants marchent des heures pour se rendre à l’école et que cette distance puisse mettre en péril ce qui déterminera leur avenir.

Ludique, le vélo présente de nombreux avantages et permet surtout des déplacements rapides, à moindre coût et sur tout type de terrain. Avec cela, les enfants deviennent indépendants et peuvent se déplacer plus facilement. C’est pour toutes ces raisons que notre choix s’est orienté vers le projet Vel’école : un vélo pour aller à l’école.

Cette année, les fonds récoltés nous ont permis de fournir 65 vélos aux collégiens de Houin. Cependant, ce nombre ne couvre pas la totalité des besoins locaux. Les vélos ont donc été distribués en priorité aux élèves du collège les plus jeunes, habitants le plus loin et ceux dont les familles vivent dans les conditions les plus difficiles.

Nous poursuivons notre action pour compléter au fur et à mesure le nombre de vélos et permettre à l’ensemble de ces enfants de continuer leur apprentissage, mais espérons que ce premier projet soulagera dans un premier temps les enfants les plus vulnérables en allégeant leur temps de trajet et en renforçant leur motivation.

Les vélos restent la propriété du collège pour que chaque année les élèves puissent continuer à en bénéficier. Le collège de Houin a donc la charge de la sécurité, de l’entretien et de la bonne utilisation de ces vélos. Pour cela, un comité de suivi a été mis en place au sein duquel parents d’élèves, professeurs et élèves décident ensemble des choix les plus judicieux pour s’occuper de l’attribution des vélos et conserver les avantages acquis de ce projet.

Pour cette première année, Sud Ensemble a fourni des chambres à air, des rustines, des pompes et des cadenas permettant ainsi d’assurer une utilisation durable et optimale des vélos par les enfants.

En contact permanent avec nos partenaires de l’ALPB et le directeur du collège de Houin, nous assurons un suivi régulier du projet et espérons pouvoir continuer notre action dans les années à venir. En effet, beaucoup reste encore à faire pour assurer une éducation dans de bonnes conditions à ces enfants et leur donner les moyens de se construire un avenir meilleur.

Loin de nos réalités européennes, cette situation nous rappelle que la solidarité est essentielle et que chaque action permet d’améliorer la vie de ceux qui en ont besoin.

Un grand merci à Datalog Finance et à Stabiplan qui ont été nos principaux soutiens sur ce projet, ainsi qu’à tous ceux qui nous ont suivi et qui ont fait en sorte que ce projet devienne réalité.

Merci nos partenaires de l’ALPB pour leur engagement depuis de nombreux mois et leur efficacité sur place.

Merci à la Mairie de Lokossa pour sa collaboration et son enthousiasme pour le projet Vel’école.

Un énorme merci aux béninois pour leur accueil si chaleureux et leur joie de vivre.


Télécharger le PDF du projet